L’HAD et la réglementation en matière de traçabilité de l’administration

En matière de prise en charge médicamenteuse, les établissements d’Hospitalisation A Domicile entrent dans le champ de l’arrêté du 6 avril 2011, relatif au management de la qualité de la prise en charge médicamenteuse et aux médicaments en établissement de santé. Les établissements d’HAD sont des établissements de santé, au même titre que les établissements de santé avec hébergement. Ils doivent ainsi respecter les obligations liées au bon usage des médicaments et des dispositifs médicaux.

L’administration en HAD est particulière en raison du lieu de soins : le domicile, qui nécessite de prendre en compte le patient et son environnement. Mais elle ne dispense pas des obligations réglementaires imposées aux établissements de santé.

Ce que je dois faire

Ainsi toute administration de médicament doit être tracée sur le dossier de soin du patient. On doit y trouver : le nom du médicament, la posologie, la voie d’administration, la date et heure et l’identification de la personne l’ayant administré ainsi que les effets secondaires constatés.

  • Assurer l’enregistrement en temps réel. Cet enregistrement comporte :
    • Le nom du médicament
    • La forme, la dose, la voie, le soluté de perfusion
    • la date, l’heure, la durée et la date d’arrêt s’il y a lieu
    • l’identification de la personne
    • sa signature
  • Tracer :
    • l’information donnée au patient
    • la non-administration et le motif
    • les effets indésirables
    • les bénéfices obtenus
  • L’auto administration ou administration par un aidant du traitement doit également être tracée par l’IDE avec la mention AA
  • Informer le médecin si besoin

Avec quoi ?

La traçabilité doit se faire via la feuille d’administration livrée dans le colis des livraisons hebdomadaires. Cette feuille doit ensuite être scanner toutes les semaines pour alimenter le dossier informatique du patient, informer et partager les informations relatives au patient.

Il est donc important de tracer l’administration de tous les médicaments en temps réel et de scanner ce récapitulatif régulièrement sur le plan d’administration présent dans le classeur chevet.

Biologie

Tous les prélèvements sanguins ou urinaires, doivent être obligatoirement accompagnés d’une copie de la prescription initiale, présente dans le classeur ou d’un document de liaison.

Ce document de liaison est disponible dans le classeur chevet/onglet 6 : biologie « Fiche de liaison laboratoire ».

En cas d’absence, vous pouvez le redemander à notre PUI ou à l’IDEC de suivi du secteur (Appel, message Athome,..).

Par ailleurs, les tubes doivent être étiquetés au nom du patient + date de naissance avec les étiquettes spécifiques du laboratoire ou celles de l’HAD rangées à la fin du classeur.

En cas d’absence de transmission d’informations, le laboratoire peut refuser l’analyse du prélèvement mettant ainsi en défaut la prise en charge du patient.

Partager ce contenu