Création filière EHPAD en HAD

Soins et Santé se dote d’une filière HAD dédiée ESMS/EHPAD

Pour répondre aux besoins du territoire et consolider notre développement de partenariats entre ESMS et HAD, une filière spécifique ESMS/EHPAD a été créée début 2022. Cette filière, accompagnée par Nathalie POIZAT, propose un projet de soin global construit en étroite collaboration avec les professionnels des ESMS. Une approche pluridisciplinaire et personnalisée qui permet une prise en charge de qualité.

ESMS, de quoi parle-t-on ?

Un établissement ou service social ou médicosocial (ESMS) est un établissement privé ou public relevant de la politique sociale. Deux catégories concernent la filière :

  • Etablissement médico-social (EMS) qui comprend les EHPAD et les MAS (Maisons d’accueil spécialisées) ;
  • Etablissement sociaux (ES) qui comprend les FAM (foyers d’accueil médicalisés) et les EHPA.

Pourquoi la création de cette filière ?

Par son intervention ponctuelle, l’HAD permet de :

  • Raccourcir ou éviter les hospitalisations avec hébergement ;
  • Eviter au maximum les transports de résidents ;
  • Accompagner la fin de vie du résident dans son lieu de vie ;
  • Soutenir la famille et l’équipe de l’EHPAD, à travers une prise en charge
  • en soins palliatifs ;
  • Collaborer, accompagner et former les équipes de Soins.

A qui et pour quels types de soins s’adresse cette filière ?

Les résidents en ESMS nécessitant des soins spécifiques tels que :

  • Plaies complexes (escarres, ulcères…) ;
  • Soins palliatifs ;
  • Traitements intraveineux (antibiothérapie, antiviral) ;
  • Prise en charge de la douleur ;
  • Chimiothérapie / immunothérapie ;
  • Assistance respiratoire ;
  • Nutrition entérale et parentérale ;
  • Nursing lourd (>2h/j) ;
  • Sortie précoce de chirurgie ;
  • Transfusion.

Comment intervient l’HAD en EHPAD ?

La filière EHPAD/ESMS intervient sur le même territoire géographique que l’HAD et fonctionne comme suit :

  1. Prescription par le médecin traitant, le médecin coordonnateur de l’EHPAD ou par le médecin hospitalier, médecin SOS.
  2. Evaluation initiale réalisée par un IDEC de l’HAD (état de santé environnement et entourage du résident).
  3. Projet thérapeutique établi par les équipes d’HAD et de l’EHPAD, en accord avec le médecin traitant et/ou le médecin hospitalier, le patient et son entourage.
  4. Protocole d’intervention avec intégration de l’HAD dans le projet de vie du résident en définissant les rôles respectifs de chacun.
  5. Admission en HAD avec l’accord de l’EHPAD.
  6. Coordination du projet de soins par l’HAD avec les libéraux et professionnels de l’EHPAD. Le médecin traitant reste le médecin référent du patient.
  7. Réévaluation et ajustements tout au long de la prise en charge notamment lors de réunions pluridisciplinaires avec l’EHPAD.
  8. Sortie organisée par l’HAD après réévaluation du projet en accord avec l’ensemble des partenaires.

Partager ce contenu
Tags : , ,